5 finitons de bord d

5 idées pour se réconcilier avec les ourlets

Les ourlets, en couture, ce n’est pas toujours ce qu’on préfère… C’est certes la fin du projet, la satisfaction du travail fini, mais…. On procrastine ! Voici donc 5 idées pour rendre les ourlets plus attractifs. En y réfléchissant du départ, en pensant bien son projet, je suis sûre qu’ils vous paraîtront moins ennuyeux !

Idée n°1 : utiliser un point broderie

Les ourlets au point droit, c’est sympa mais pas très amusant… Alors je vous propose de regarder ce que propose votre machine en point de broderie. Parfois, même les machines « entrée de gamme » disposent de quelques points fantaisie. N’hésitez pas à ouvrir le mode d’emploi, pour utiliser les bons réglages. Ensuite, testez sur une petite chute pour voir le rendu.

Ourlet piqué avec un point de broderie étoile

En pratique, démarrez comme pour un ourlet ordinaire. Pour ma part, si je dois réaliser un ourlet de 2cm, je commence par placer des pointillés à 4cm du bord sur l’envers de mon tissu. Je plie ensuite au fer, le bord franc du tissu contre mes pointillés. Je surjette ensuite le bord franc. J’épingle en place, puis je pique ! Pour que la broderie se voit bien, j’utilise un fil contrasté. Cela peut même être l’occasion d’utiliser un fil doré ou argenté.

Ourlet fantaisie argenté

Attention : pas de marche arrière avec les points de broderie !

Cet ourlet est idéal pour la robe salopette Eissaure...

Idée n°2 : l’ourlet mouchoir

Ma machine à coudre dispose d’un pied pour ourlet roulotté. Un outil très pratique, qui permet de plier et piquer un ourlet très fin en une seule étape ! Il en existe peut-être un qui s’adapte sur votre machine ? Je vous invite à visiter le site Internet de la maison Avons, l’équipe est très sérieuse et ils sauront vous répondre rapidement !

pied pour ourlet roulotté

En pratique, il faut plier l’ourlet au fer sur quelques centimètres pour « amorcer » le roulotté. (pour mon pied, je dois plier 2 fois de 3mm). Il suffit alors de placer le tout sous le pied de biche, et en avant ! Il faut tout de même quelques essais avant de réussir à bien placer le tissu dans le pied de biche…

vue endroit et envers d'un ourlet mouchoir

Attention : lorsque l’on passe sur une couture (couture côté par exemple), il faut être vigilant. N’hésitez pas à dégarnir les marges de couture à cet endroit pour que le tissu puisse s’enrouler dans le pied de biche.

Cette méthode est parfaite pour la tunique Borée

Idée n°3 : les festons

Alors là, il faut reconnaître que toutes les machines à coudre ne proposent pas cette option (et c’est bien dommage !) Si par chance c’est votre cas, voici comment procéder !

Festons brodés à la machine à coudre

Tout d’abord, testez les réglages (longueur et largeur de point) sur une chute de tissu. Ensuite, piquez à 2cm du bord du tissu. Si vous piquez trop près du bord, le tissu va se déformer et le résultat ne sera pas net. Si votre tissu est très fin, je vous conseille d’utiliser un renfort de broderie hydrosoluble : cela stabilisera le tissu le temps de le broder. Il ne vous restera plus qu’à couper le tissu au ras des festons !

découpe festons ciseaux broderie

Attention : cette dernière étape est la plus délicate car il ne faut pas couper le fil !

Cette technique est tout à fait possible sur la blouse Lombarde

Idée n°4 : le ruban de dentelle

Et cette fois, toutes les machines à coudre peuvent le faire ! Il s’agit en fait de fixer au point droit un ruban de dentelle, ou de broderie anglaise, ou un galon à pompons en bas du vêtement.

dentelle sous le pied de biche

Commencez par zigzaguer ou surjeter le bord. Posez ensuite le ruban ou le galon bord à bord, endroit contre endroit, et piquez. Repassez soigneusement, et surpiquez pour que tout le monde reste bien à sa place !

Dentelle rapportée pour remplacer l'ourlet

Et pourquoi pas un ruban de dentelle en bas du short Aura ?

Idée n°5 : le roulotté à la surjeteuse

Cette dernière technique est parfaite lorsque l’on se rend compte un peu tard que finalement, cette jupe est très jolie mais un poil courte….. Le roulotté permet de gagner en longueur la valeur de l’ourlet ! Cette méthode est également bien adaptée au tissu fin et fluide, qu’un ourlet traditionnel viendrai alourdir.

En pratique, je vous renvoie au manuel de votre surjeteuse. Pour ma part, j’ai une Brother 1034D. Je ne met qu’une aiguille et donc 3 fils.  J’enlève le doigt mailleur, je réduis la largeur et le longueur du point, et j’augmente la tension du boucleur supérieur. Et le résultat est fin, délicat, et surtout net et sans bavure !

roulotté à la surjeteuse

La jupe Galerne se prête parfaitement à cette méthode…

Bref, tout ça pour dire que les ourlets, ce n’est pas une fatalité ! Ils peuvent même être un élément de personnalisation. Il ne faut donc pas négliger cette étape au moment de construire son projet couture !

J’espère que cet article vous a plu, et que désormais vous ne procrastinerez plus vos ourlets !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *